À Propos

de TamTam3D.fr
de TamTam3D.fr

Vaincre la frustration du créatif non-informaticien

TamTam3D c'est :
  • un site pour tous ceux qui en ont assez d'imprimer en 3D des fichiers trouvés sur le net, ou des figurines qui vont prendre la poussière,
  • un site pour tous ceux qui veulent réaliser des pièces fonctionnelles, qui bougent, qui volent, qui réparent,
  • un site pour les modélistes qui veulent utiliser la CNC fil chaud du club sans avoir à demander comment faire les fichiers d'ailes ou de fuselage,
  • un site pour les passionnés du balsa et du CTP qui veulent détourer leurs propres projets à la fraiseuse pilotée par ordinateur,
  • un site pour les fablabeurs qui veulent utiliser la découpe laser de l'association en toute autonomie,
  • bref, un site pour apprendre les compétences fondamentales de modélisation d'un projet sur un ordinateur et d'exportation des fichiers nécessaires aux machines de fabrication numérique !
Yoda imprimé en 3D ? Vous n'en avez pas un peu assez de voir ces figurines ? Et si on faisait des pièces fonctionnelles dont la modélisation est à notre portée ? Ci-dessus un clin d'oeil aux (trop) nombreuses figurines de Yoda qui furent imprimées aux début de l'essor des imprimantes 3D amateur. Vendant du rêve en s'appuyant sur le marketing que Star Wars a déployé dans nos têtes, elle ramenaient ce procédé incroyable au rang de jouet tout en éludant complètement la difficulté que représente la modélisation d'une telle pièce.

Une passion devenue métier

En 2002, je découvre et et me passionne pour la découpe CNC par fil chaud et l'aéromodélisme.
Me plongeant dans ces deux domaines avec enthousiasme, j'apprend progressivement à utiliser machines et logiciels pour faire mes modèles réduits radiocommandés d'avion et de planeur. D'abord aidé par la sphère des premiers modélistes français sur internet, j'aide progressivement à mon tour, au fil de l'augmentation de mes propres compétences. J'en viens également à pratiquer le fraisage, la découpe laser et l'impression 3D au fil de l'apparition de mes besoins.
Je prends rapidement conscience de la frustration de nombreux modélistes qui admirent les réalisations publiées sur internet mais n'ont pas les compétences nécessaires en DAO pour donner un corps numérique à leurs propres idées. Je publie alors quelques tutoriels sur mes logiciels de l'époque. Magie d'internet, ces publications inspirent de nombreux amateurs qui se lancent. J'habite alors sous les tropiques, connecté à internet par modem 56k, et j'aide par mail à travers les océans, à grand coup de captures d'images envoyées la nuit. Une autre époque, et pourtant c'était hier!
Je suis à cette époque enseignant en mathématiques et sciences.
En 2012 je prends la décision de démissionner pour monter mon entreprise dédiée à la fabrication de kits de machines CNC de découpe des polystyrènes par fil chaud. Ma première machine voit le jour en 2013. C'est la naissance de mon activité CncFab actuelle que vous trouverez sur le site du même nom. Qui a dit qu'il ne fallait pas faire son métier de sa passion? Moi ça me rend heureux au quotidien, et ça me permet de vivre avec une liberté d'horaires incroyable, et d'être présent à tout moment auprès de ma femme et de mes deux filles. Ce n'est pas le travail qui manque, mais c'est un travail que j'ai choisi de faire !

Apprendre à pêcher au lieu de donner du poisson

La mise en route de mon activité professionnelle m'a pris plusieurs années durant lesquelles j'ai été moins présent pour aider en direct mes amis d'internet. Mais la passion pour la transmission des compétences et savoir-faires était toujours là. Alors à la place des mails, j'ai écrit des logiciels et j'ai mis en ligne des vidéos sur YouTube pour continuer à aider, tout en étant compatible avec le développement de mon activité professionnelle.
Mon ambition lorsque je fais tout cela est vraiment de rendre les gens autonomes. En tant que prof, j'ai déployé pendant 12 ans des trésors d'ingéniosité et de pédagogie avec ce même objectif. Donner un solution est facile pour moi, motiver quelqu'un à apprendre pour la trouver par lui-même est une toute autre paire de manche. Et je n'ai pas trop pour cela de toute l'expérience didactique acquise au fil du temps.
Aujourd'hui je redeviens un peu un prof, mais un prof nourri d'une belle expérience de la vie, de l'entrepreneuriat et de l'internet, un prof 3.0 qui vous propose des contenus en ligne dans lesquels vous pouvez choisir ce qui correspond à votre problématique, et glisser à vitesse x2 sur le reste. Plus besoin d'user ses fonds de culotte sur une chaise froide dès 8h dans l'obscurité de l'hiver. La terrasse d'un café au bord de mer, un fauteuil confortable dans votre salon, à midi ou à minuit, c'est désormais vous qui décidez quoi, où, et quand vous apprenez. A moi de vous passionner suffisamment pour que vous en oubliiez le déjeuner !

Choisir une chaîne logicielle

Le logiciel idéal, gratuit de surcroît, c'est un peu l'Arlésienne. A force de le chercher on en essaye tellement qu'on y passe tout son temps et que les machines dorment sans servir. A un moment il faut faire un choix et s'y tenir pour devenir compétent et sortir des réalisations qui en jettent !
J'ai décidé de concevoir tous mes projets sur SketchUp à partir de 2012 et de ne pas en changer pour me concentrer sur son usage et pour l'exploiter à fond. Franchement, je ne l'ai jamais regretté, grâce à ses plugins il permet de disposer de toutes les fonctionnalités qui sont nécessaires à la modélisation détaillée de projets complexes.
SketchUp était déjà bien abouti à sa sortie en 2000 et il a continué à s'améliorer au fur et à mesure de ses rachats (par Google en 2006 - d'ailleurs la requête "google sketchup" est encore très populaire sur Google - puis par Trimble en 2012). Il est par ailleurs soutenu par un communauté active de développeurs de plugins (ou extensions) qui échangent sur le forum sketchUcation.
Je l'ai découvert en 2008 et ai tout de suite été enthousiasmé par son approche très innovante pour l'époque (voir à ce sujet son article sur Wikipédia). Il nécessite notamment moins de rigueur que les modeleurs traditionnels et ça, c'est bon pour la créativité.
Poussé par la vague des Maker Faire à partir de 2013, il est devenu très polyvalent. Je l'utilise à la fois pour créer des pièces techniques en impression 3D et pour créer des modèles complexes en CNC fil chaud ou détourage laser ou fraise. J'ai notamment conçu une dizaine de machines CNC sur SketchUp, avec export des fichiers de fabrication, mais aussi des avions entiers, planeurs, logos, etc.
Bref, vous l'aurez compris, je suis un grand fan de ce soft qui est central dans ma chaîne de conception. Je vous ai d'ailleurs préparé une formation gratuite pour apprendre à dessiner en 3D et exporter des fichiers directement imprimables. Découvrez-là tout de suite en cliquant ici dès que vous aurez terminé de lire cette page.
La rubrique Conception du présent site vous donnera par la suite des informations complémentaires sur SketchUp, mais aussi sur les logiciels "satellites" que j'utilise en amont et en aval (quand j'en utilise).

Concevoir et fabriquer vite, utiliser longtemps

Je plaide coupable, en tant que modéliste j'étais le premier à passer plus de temps à construire qu'à piloter. À me disperser de projet passionnant en idée attirante. À être déraisonnable sur le temps passé en apprentissage et en conception.
L'expérience entrepreneuriale m'a appris la vertu des choix et de l'efficacité. Elle m'a aussi appris la progression par paliers : on se fixe un obectif modeste, et on met beaucoup d'intensité pour l'atteindre. Comme il est proche, ça va vite, et on peut prendre le temps souffler de profiter de ce succès avant d'attaquer le palier suivant.
Je prône cette approche dans l'apprentissage de la DAO pour la Fabrication Numérique : il faut commencer par des projets modestes, les dessiner et les fabriquer rapidement puis passer au moins autant de temps à utiliser ce qui a été fabriqué. C'est vraiment nécessaire pour ne pas se sentir comme un hamster dans sa roue, à pédaler sans avancer. Ne pas hésiter d'ailleurs à redessiner un projet déjà réalisé pour améliorer la vitesse d'exécution et asseoir les connaissances avant de passer à la marche suivante.
Dans cette idée,
  • la rubrique Réalisations du présent site mentionnera les prérequis qui ont été nécessaires à chaque projet pour que vous ayez une bonne idée de ceux qui sont abordables à votre niveau et de ceux qui nécessitent encore un peu de patience et de progression,
  • et la rubrique Fabrication abordera l'optimisation des "usinages" et de l'utilisation des machines, car une pièce ratée c'est autant de temps et de matière perdus.
Cette présentation à l'allure de manifeste touche à sa fin et j'ai maintenant grand plaisir à vous souhaiter la bienvenue chez TamTam3D. 😃
Renaud Iltis